Marché
Langage
International
USA
EN

SCHNELLER KONTAKT

Cattedrale Santa Maria Assunta

Edifices historiques et Lieux de culte

Targetti Sankey Lumiere. Visitez la section Cattedrale Santa Maria Assunta !

Année

2019

Architecte

Giorgio Bascià

Lighting Designer

Arch. Massimo Iarussi

Localité

Volterra, Pisa - Italie

Volterra est la ville de l'albâtre, connue et visitée par un tourisme attentif, à la recherche de trésors artistiques moins connus mais d'une grande valeur historique et artistique. Parmi eux, la cathédrale Sainte-Marie-de-l'Assomption, symbole de la Volterra médiévale caractérisée par l'architecture romane typique de la région de Pise. Consacrée en 1120, la cathédrale abrite de précieuses œuvres d'art, aussi bien anciennes que modernes. En 2016, à l'occasion des célébrations pour le neuvième centenaire de sa consécration, le diocèse de Volterra décide de faire des travaux de rénovation de toute l'église, aussi bien des ouvrages architecturaux que des installations dont le système d'éclairage. Le projet d'éclairage est confié à l'architecte et concepteur lumière Massimo Iarussi en raison de sa sensibilité particulière et de sa solide expérience et connaissance du secteur historique et artistique.

Un projet qui se veut une fois de plus fidèle au concept de la « lumière qui reste dans l'ombre », comme Iarussi aime la définir, dans lequel la lumière n'entend pas jouer le rôle principal, autoréférentiel et superflu mais apparaît indissociable de l'espace qui l'entoure ; perçue comme émanant de l'espace. Le visiteur peut ainsi profiter de la totalité de l'espace et non pas spécifiquement de sa lumière. 

En poursuivant ce même objectif, l'architecte décide de réaliser une suspension particulière en albâtre pour l'éclairage diffus de l'église et pour camoufler les projecteurs prévus pour l'éclairage du plafond à caissons. Cette idée, dictée par la superposition d'éléments et de styles d'époques différentes à l'intérieur de l'église, font d'elle une œuvre d'une valeur artistique inestimable. L'espace en effet, bien que conservant une structure en forme de basilique en croix latine à trois nefs, présente un aspect maniériste. Le plafond à caissons remonte à la fin du XVIe siècle tandis que le revêtement en stuc des colonnes, le sol et les bandes blanches et grises des murs peints datent des travaux de restauration effectués au XIXe siècle. La suspension ajoute donc un nouvel élément à la cathédrale et vient représenter l'art artistique et artisanal du troisième millénaire.

L'ensemble du projet est dicté par une lumière d'une extrême délicatesse et par un équilibre parfait des luminances dans les différentes zones de l'église. Les prédominances architecturales ont été exploitées au maximum pour installer les appareils et les cacher le plus possible à la vue, exception faite pour les lanternes qui servent de décoration.

La nef centrale est éclairée par la lumière diffuse des nouvelles lanternes réalisées en albâtre placées sous les arches qui séparent les nefs. Un hommage que le concepteur lumière a voulu faire à la ville, capitale européenne pour la transformation de ce précieux minéral. Les lanternes sont le résultat remarquable du travail d'ouvriers différents. L'artisan qui a travaillé l'albâtre, le forgeron qui a réalisé la structure métallique et Targetti qui a développé la technologie. Le service de recherche et développement de Targetti a créé une espèce de plateau métallique qui accueille les appareils pour les différentes scénographies de lumière. En effet, les lanternes ont trois rôles différents : contribuer à l'éclairage général de l'église, illuminer le plafond à caissons et donner une lumière zénithale plus scénographique au sol. 

Une sorte d'anneau constitué par des rubans LED entoure le plateau métallique pour le rétroéclairage du plafond en albâtre. À l'intérieur se trouvent deux projecteurs faits sur mesure à partir du produit ZENO, dotés d'une bride orientable spéciale pour l'éclairage du plafond à caissons. Pour finir, la partie inférieure de la lanterne accueille un petit projecteur encastré réalisé à partir du produit LABEL 24 V fixé au plateau métallique par des tiges, qui éclaire le sol de manière zénithale.

Les nefs latérales sont éclairées par voie indirecte. On a choisi de mettre en valeur les voûtes au moyen d'un éclairage linéaire placé sur les anciennes chaînes. L'effet est extrêmement délicat sans accents particuliers. Le concepteur lumière a en effet étudié les puissances adéquates et les distances correctes des murs de manière à éviter toute imperfection. Sur ces mêmes chaînes ont été fixés des rails 48 V noirs qui alimentent des mini-projecteurs LABEL pour l'éclairage des chapelles latérales enrichies de fresques magnifiques. Trois pour chaque côté.

La zone de l'autel est sobre en termes de mise en valeur des reliefs des éléments religieux. L'éclairage provient des projecteurs faits sur mesure à partir du produit ZENO, placés sur la plaque métallique et non pas sur le rail ; ceux-ci éclairent les différents plans verticaux : le visage du célébrant et l'autel qui accueille les reliques saintes. L'orgue placé aux épaules du magnifique autel est éclairé par la lumière réfléchie provenant de la voûte absidale, ce qui le laisse pratiquement dans la pénombre de manière à concentrer l'attention sur les éléments religieux plus significatifs. 

L'accent a été mis sur les chapelles du transept dans lesquelles sont placées les œuvres principales présentes dans la cathédrale, parmi lesquelles la magnifique descente de croix en bois. Celles-ci ont conservé leur caractère médiéval, échappant aux copies successives, c'est pourquoi elles ont été éclairées avec des niveaux plus bas et des tons plus chauds.

La totalité de l'éclairage est piloté par un système BUS DALI sophistiqué qui a permis de créer différents scénarios en fonction des besoins, aussi bien muséaux que religieux. L'église est non seulement un lieu de pèlerinage pour les touristes qui visitent Volterra mais aussi un siège épiscopal dans lequel se déroulent les différentes cérémonies religieuses, des plus simples aux plus solennelles. Iarussi a créé 8 scénographies différentes où les divers éléments sculpturaux et architecturaux sont traités de manière différente - à travers la variation de l'intensité de la lumière - en fonction du moment auquel le scénario est dédié.  Pour citer un exemple, l'autel principal historique (celui préconciliaire où le célébrant tourne le dos à l'assemblée) est légèrement dans la pénombre durant les célébrations liturgiques pour ne pas rivaliser avec l'autel conciliaire moderne, tourné vers les fidèles, qui est le centre de la scène. À l'inverse, dans les scénarios destinés à la visite touristique ou aux concerts, l'éclairage est concentré sur l'autel historique tandis que c'est l'autel contemporain qui reste dans l'ombre. Le critère est le même pour les peintures et tous les autres éléments architecturaux : les éléments qui constituent un rappel symbolique direct aux fins liturgiques sont légèrement éclairés durant la visite en l'absence de cérémonies ; à l'inverse, ceux dont la valeur est principalement artistique restent dans la pénombre durant les cérémonies. Les occasions solennelles jouent le rôle de trait d'union en mettant en valeur toutes les œuvres et éléments architecturaux. 

Un tableau de commande, placé dans la sacristie de l'église et donc facilement accessible à toutes les personnes chargées de la gestion de la cathédrale, permet de mettre directement en route toutes les scénographies.

Autres projets dans la même catégorie

Targetti Sankey Lumiere. Visitez la section Cattedrale Santa Maria Assunta !
Savoir Plus
Saint Germain des Prés

Paris

Targetti Sankey Lumiere. Visitez la section Cattedrale Santa Maria Assunta !
Savoir Plus
Cathédrale de Santo Ecce homo

Valledupar

Targetti Sankey Lumiere. Visitez la section Cattedrale Santa Maria Assunta !
Savoir Plus
Notre-Dame de Paris

Paris

Ce site Web utilise des cookies techniques également de tierce partie, pour améliorer votre expérience de navigation. Pour les informations relatives à leur fonctionnement, les désinstaller de votre navigateur ou refuser d'autoriser certains cookies, veuillez consulter la politique dédiée . En fermant ce banner, en faisant défiler cette page ou en cliquant sur un élément quelconque, vous autorisez l'utilisation des cookies, dans le respect des art. 122, alinéa 1 et 154, alinéa 1, lett. h), du Code de la confidentialité. Info